Une centrale de production d’énergie a atteint 90% de réussite dans la réparation de ses vannes.

Problème

Lorsque l'inspecteur en chef d'une grande centrale électrique canadienne a commencé sa carrière comme soudeur à la fin des années 1970, il effectuait régulièrement le travail coûteux et long de couper et de remplacer les robinets à soupape.

La centrale avait été construite principalement avec des robinets à soupape bon marché qui ne pouvaient pas être réparés. Le soudeur passait trois semaines pendant un arrêt à couper les vannes usées et à souder des remplacements.

Au milieu des années 1980, Armour Valve a présenté la gamme Conval de robinets à soupape en ligne réparables au personnel de l'usine, après quoi le personnel de maintenance a commencé à les mettre en service. Étonnamment, ils ont constaté qu'ils devaient souvent réparer ou changer les valves.

The welder would spend as long as three weeks cutting out worn valves

Le soudeur passait trois semaines à couper les vannes usées.

Une étude de l'usine a révélé des signes de mauvaise utilisation de la vanne : une vanne Conval laissée en position semi-ouverte, un actionneur mal monté, entre autres. Pour cette raison, les avantages d'une durée de vie prolongée et de coûts de maintenance réduits n'étaient pas pris en compte. Les incohérences sont restées un problème au cours des prochaines années. La réparation des vannes serait hasardeuse avec certains mécaniciens suivant la procédure correcte et d'autres non.

Cutaway of the Conval Clampseal

Vue en coupe de la vanne Clampseal de Conval

Solution

Pour le soudeur, qui savait que les robinets à soupape Conval correctement entretenus devaient réduire les maux de tête liés à l'entretien, cela était à la fois coûteux et frustrant.

Finalement, il assumera le rôle d'inspecteur en chef et invitera Armour Valve à soutenir les efforts de réparation de l'usine pendant les arrêts de maintenance. Il a attribué l’amélioration du service de la centrale à la participation d’Armour Valve. Le taux de réussite de la réparation des vannes est passé de moins de 50% à plus de 90% après avoir contacté Armour Valve pour effectuer un entretien et un support de routine des vannes. Cela impliquait un programme intégré de formation et de sensibilisation qui comprenait : les opérateurs et utilisateurs de vannes, les mécaniciens de service, les électriciens et autres.

Impact

Le taux de réussite de la réparation des vannes est passé de moins de 50% à plus de 90% après avoir contracté Armour Valve pour effectuer un entretien de routine des vannes. Ce soutien comprenait un programme intégré de formation et de sensibilisation qui comprenait : les opérateurs et utilisateurs de vannes, les mécaniciens de service, les électriciens et autres. Armour Valve continue d'aider les équipes pendant les arrêts et de fournir une formation au personnel de l'usine.

L'inspecteur en chef attribue le soutien d'Armour Valve à l'augmentation du niveau de connaissance des produits et de la cohérence des services à un niveau qui permet à l'usine d’atteindre la valeur maximale de leur investissement.

Loading...